Le leadership

Michel Kafando
Envoyé spécial

 

Michel Kafando du Burkina Faso a été nommé Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Burundi en mai 2017. À ce titre, il dirige et coordonne les efforts politiques déployés par l'ONU pour promouvoir la paix et le développement durable au Burundi. C’est à cette fin que son bureau au Burundi apporte un appui technique et matériel aux efforts de la Communauté de l’Afrique de l’Est visant à promouvoir le dialogue politique entre les acteurs du pays.

M. Kafando a plus de trois décennies d'expérience dans le domaine de la diplomatie et de la politique internationale. De novembre 2014 à décembre 2015, il a été président de la transition et chef d'État du Burkina Faso. Dans l'exercice de ses fonctions, il a supervisé le rétablissement pacifique du pouvoir démocratique dans son pays, à la suite du soulèvement de 2014.

Diplomate ayant accompli une brillante carrière depuis son entrée au ministère des Affaires étrangères en 1972, M. Kafando a exercé les fonctions de Représentant Permanent auprès des Nations Unies de 1981 à 1982, puis de 1998 à 2011. De 1982 à 1983, il a exercé les fonctions de Ministre des Affaires étrangères au Burkina Faso.

M. Kafando a obtenu une maîtrise en droit public de l'Université de Bordeaux en 1969 et a obtenu un diplôme de troisième cycle en sciences politiques de l'Université Paris-Sorbonne en 1972.  Il a aussi obtenu la même année un diplôme en diplomatie du Carnegie Endowment for International Peace à Genève. Il a obtenu un doctorat en sciences politiques à l'Université Paris-Sorbonne en 1990.

Il est marié et père de deux enfants.

Yewande Odia
Directrice, OSESG-B

Yewande Odia est directrice du bureau de l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Burundi (OSESG-B).

En tant que chef de bureau, elle gère cette mission politique spéciale au nom de l'envoyé spécial, en assurant un dialogue inclusif entre les parties prenantes politiques et en soutenant la réconciliation nationale.

Avant son arrivée à Bujumbura, Mme Odia a occupé les fonctions de chef de bureau du représentant spécial adjoint du Secrétaire général / coordonnateur résident / coordonnateur humanitaire à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO), assurant ainsi la cohérence des activités des Nations Unies et des interventions intégrées en vue de ressourdre les crises prolongées et dans le cadre de l’aide humanitaire et du développement.

Elle a également occupé divers postes aux Nations Unies à New York, Mogadiscio, Port-au-Prince, Luanda et Monrovia.

Mme Odia est entrée aux Nations Unies en 1994 en tant que juriste chargée de rétablir l'état de droit en Somalie. Au cours de sa carrière à l'ONU, elle a œuvré pour la protection des intérêts de l'Organisation dans le cadre des mandats du Conseil de sécurité, des Accords sur le statut des forces et d'autres lois pertinentes. Elle a également donné des conseils sur des questions juridiques relatives aux ressources humaines. Elle a aussi élaboré des politiques et des stratégies visant à garantir la responsabilité.

De nationalité nigériane, Mme Odia est une avocate inscrite au barreau nigérian et au barreau de l'État de New York. Elle est diplômée en droit et en administration publique des universités Columbia, à New York, et Harvard, à Cambridge, aux États-Unis.